Les comptes normalisés : une référence universelle

Si chaque chef d’entreprise choisissait ce qu’il comptabilise ou pas dans les livres de sa société, chacun ferait en sorte de déclarer les chiffres qui l’arrangent, pour faire bonne figure et optimiser les impôts dus.

Les états financiers d’une entreprise sont normalisés. Cela veut dire que toutes les sociétés du pays doivent respecter les mêmes règles de comptabilité. Cette standardisation présente l’avantage de permette la comparaison des entreprises entre-elles, mais ce n’est pas tout : en obligeant les entreprises à utiliser des règles identiques pour calculer leurs résultats, bénéfices ou pertes, la Loi place les entreprises à égalité devant l’impôt.